inqualifiable

17 avril 2012 - 19:22

Cela aurait du etre un bon score

INQUALIFIABLES

 

Une fois n’est pas coutume, je commencerais mon billet par la fin, soit par les dernières minutes de la partie.

92ème minute : le score est de 1 partout. Nous obligeons le leader du championnat au partage des points. Nous le ralentissons dans sa quête de la montée en DH. En effet, au lieu d’engranger  les 4 points d’une victoire, il va devoir se contenter des 2 points d’un match nul. Or, au coup d’envoi, Yvetot n’avait que 5 points d’avance sur Le Tréport, seule équipe à priori encore susceptible de l’empêcher de monter. Donc, si Le Tréport a gagné et qu’Yvetot est contraint au partage des points, il ne lui restera plus que 3 petits points d’avance au classement  pour les 4 dernières journées.

Ils sont donc inquiets et tendus

92ème donc : 2 yvetotais sont à la lutte à environ 35 mètres de nos buts avec l'un de nos défenseurs centraux. L’un des 2 récupère le ballon, s’avance et crucifie notre gardien sorti à sa rencontre. Soulagement et satisfaction sur le terrain et sur le banc.

Mais de courte durée.

L’arbitre n’accorde pas le but puisque JC a signalé la position de hors jeu du buteur dès sa réception du ballon.

Pendant que le banc d’Yvetot met la pression sur l’arbitre pour que celui-ci revienne sur sa décision et tient des propos désobligeants à l’encontre de notre arbitre de touche, les joueurs d’Yvetot se déchainent ou plutôt continuent de se déchainer puisque la partie est devenue particulièrement « âpre » au retour des vestiaires.

 Le coup de sifflet final arrive très rapidement. Les tensions sont toujours vives

INSULTES, VULGARITE, GROSSIERETE, GESTES DEPLACES, MENACES.

Le tout de la part d’ados de moins de 15 ans !!!

Le délégué à la sécurité doit rentrer sur le terrain pour s’assurer que l’équipe d’Yvetot rentre bien au vestiaire pendant que, comme d’habitude, nous restons quelques minutes sur le terrain pour un rapide débriefing.

 Et pour compléter ce tableau déjà peu reluisant, nous constatons à l’issue de la rencontre et après le départ de nos adversaires, que ces derniers ont écrit avec de la terre, sur le carrelage mural des douches, l’inscription :

« ENCULER ».

Oui, en plus à l’infinitif ?

Souhaitiez-vous affirmer, jeunes gens en utilisant le verbe « enculer » que nous vous avions presque battu : « oh les encules, ils nous ont  pris un point !» ou bien que vous pensiez avoir été dupé ou trompé par l’arbitrage : « oh, l’enculé, il n’aurait pas du siffler le hors jeu !».

En tout état de cause, il va falloir développer un peu votre vocabulaire en vue du brevet des collèges.

Surtout, je ne peux pas imaginer que les éducateurs d’Yvetot puisent avoir cautionné cet acte.

Aucune décision arbitrale ne doit entrainer autant de déchainements de violences verbales et de grossièretés (y compris dans nos rangs) de la part d’adultes mais surtout de gamins.

Je constate que pour la première fois des matches retour, nous n’avons pas pu échanger avec les éducateurs adverses avant match et encore moins, souhaiter une bonne fin de championnat à nos adversaires puisqu’ils étaient partis « dialoguer » avec JC qui a gardé son calme malgré les insultes.

Mais j’arrête maintenant de commenter le comportement de l’adversaire pour me concentrer sur le notre, car elle nous donne déjà suffisamment de travail à elle seule.

Si nous étions 13 inscrits sur la feuille de match, je ne suis pas certain que nous ayons joué avec 13 joueurs en terme d'envie.

 Nous pouvons vous donner des consignes à respecter, vous motiver par divers moyens, vous houspiller, vous recadrer, vous encourager…

Mais, rentrer dans votre tête, juste pour vous faire comprendre à quel point vos partenaires (et j’espère copains) ont besoin de vous, là sont nos limites.

Mais le plus grave, c'est si personne ne dit rien après. Pas dans le vestiaire car il est préférable de ne pas parler trop rapidement à l’issue de la rencontre.

Mais se taire, nous rend aussi fautifs que vous. Donc, nous ferons calmement le point avec vous lors des entrainements à venir.

 

1ère période :

 Pour l’AHBFC :

3 occasions assez nettes aux 9èmes, 10èmes et 15èmes minutes ratées pour cause de précipitation (un peu) , mauvais choix (beaucoup) et d’absences aux entrainements qui rejaillissent sur le physique et le psychique (certainement). Il faut continuer à persévérer.

Pour Yvetot :

1 occasion très franche. Sauvetage de la tête sur notre ligne.

La première période a été intéressante pour notre part. On s’accroche et on ne lâche rien.

 

2ème période :

Pour l’AHBFC :

Nous n’avons pas pu ou su construire depuis nos lignes arrière. Manque de soutiens et de propositions de jeu. Yvetot nous fait souffrir.

65ème minute : Malgré tout, nous ouvrons la marque lorsque sur un ballon jeté en profondeur plein axe, et à l’issue d’un duel à l’épaule, à la course, notre attaquant axial place le cuir hors de portée du gardien resté dans ses 16 mètres. 1-0.

Il va falloir tenir. Ca va être chaud.

On arrive de nouveau à trouver un appui au milieu, on essaye mais notre jeu est toujours un peu trop horizontal. Devant, on manque de solutions de rechange, on s’accroche, on s’épuise.

 Pour Yvetot :

Yvetot a procédé à des changements de postes pour ses meilleurs éléments. Il a apporté plus de poids, d’engagement et de qualité au milieu et devant.

Ils sont plus agressifs mais aussi parfois à la limite. D’ailleurs, sur cette 2ème mi-temps, ils prendront 3 cartons jaunes et uniquement pour « excès d’engagement ».

43ème minute : coup franc dévié sur la barre et rebond devant la ligne. Ouf !

75ème minute : sur une balle perdue dans le camp adverse, sur une passe pleine axe latérale mais trop téléphonée, Yvetot contre-attaque. Balle en profondeur. Nous sommes battus à la course. 1-1.

Et arrive la 92ème minute…

Arriver à accrocher le leader, certes sans y mettre la manière, on ne va pas s’en plaindre. Avant la rencontre, nous aurions signé pour un tel résultat. La physionomie de la partie peut nous rendre amer de cette égalisation. Il va falloir que nous remettions le jeu au centre de nos préoccupations en match et à l’entrainement sans perdre nos qualités de cœur.

A condition que tout le monde soit présent aux entrainements les mercredis et vendredis sauf accord préalable du coach.

 

Les blessés reviennent ou vont revenir. Si tout le monde se met en situation d’être sélectionné pour jouer en U15A, Stéphane aura des décisions à prendre pour le prochain match.

Les photos de Marc arriveront plus tard.

Commentaires

2-7
U 18 A / MAROMME environ 13 heures
U 18 A / MAROMME et 3 autres : résumés des matchs environ 13 heures
2-2
SAPINS / SENIORS environ 13 heures
1-1
SOMMERY / SENIORS B environ 13 heures
2-0
PACY / SENIORS A environ 13 heures
2-3
MALAUNAY / U18 B 1 jour
MALAUNAY / U18 B et 3 autres : résumés des matchs 1 jour
1-1
YMARE / U13 B 1 jour
3-3
MONTIGNY / U13 A 1 jour
0-3
M ESNARD / U11 B 1 jour
CETTE SEMAINE A L AHBFC 2 jours
MS AIGNAN / U 7 et 8 2 jours
CELA C EST PASSE CETTE SEMAINE A L AHBFC............. 7 jours
ENTRAINEMENTS AHBFC 2016 2017 et 3 autres 7 jours
8-0
U18 B / FERRIERES 7 jours

DROIT À L' IMAGE

 Droit à l'image

 Toute personne dont la photo apparait sur ce site bénéficie du droit de retrait de l'image, il suffit de nous envoyer un message en indiquant les références de la photo concernée.Dès réception du message nous enlèverons la (les) photo(s) du site.

 Article 226.1 à 226.8 Code civil

FIL ACTUALITES FOOT ET AHBFC

Numéros de Telephone

POUR CONTACTER LE CLUB   

Pour vous renseigner sur la saison AHBFC

Président :Podevin J Pierre - O662115881

Secrétariat : Parmentier Mickael - O686852164 

Martial - O627370678

Responsable Technique du club : Carlier Martial -

O627370678 

Catégorie Seniors : Presles Gael -

O626911979

 

Responsable Catégorie U18 : Delaunay Jems -

O685882840

Responsable Catégorie U15 :Presles Gael - 

O626911979

Responsable Catégorie U13:  Rousselin Cyrille -

O663909572

Responsable Catégorie U11 : Rousselin Arnauld - O660779805

Responsable Catégorie U9/U7 : : Delaunay Jems - O685882840