Une déception, quand même !

2 avril 2013 - 21:44

Déception. C’est le sentiment qui m’anime après ce 16ème de finale de coupe de
Normandie U17, perdu à domicile face à l’us Gravigny.
Nous devons reconnaitre la supériorité de notre adversaire.
Le constat est évident : Ils ont été meilleurs que nous.
 
A la remarque lénifiante de nos limites connues, j’aurais aimé vous répondre dynamique collective, abnégation, solidarité…et pourquoi pas talent !
 
J’avais espéré que cette équipe serait capable d’élever son niveau de jeu à la hauteur de l’événement. Je me suis trompé, et c’est aussi, peut être, de notre faute. C’est ma première déception.
 
Ma seconde déception est liée au fait que certains n’ont pas atteint le niveau habituel de  leurs performances sans que l’adversaire en soit responsable. Ils sont passés à coté de la rencontre.
 
L’atmosphère régnante, en partie, dans le vestiaire après la défaite constitue ma troisième déception. Il peut s’agir d’une différence d’appréciation entre le staff et les joueurs ou pour certains joueurs, une façon de se protéger à l’issue d’une défaite, mais quand je perds, je n’ai jamais eu envie de rigoler la partie à peine terminée.
 
Gravigny voulait, me semble t’il, la qualification plus que nous. Et ça, c’est ma quatrième déception. Si les valeurs d’implication et d’envie, au moins en ce qui concerne le sport, sont ancrées au plus profond de la personnalité de certains, pour d’autres, il semble s’agir, pour l’instant, de vagues notions non assimilées voire non comprises.
 
L’absence, dans un rôle de spectateurs voire  de supporters, de joueurs qui composent habituellement l’équipe des U 18 A constitue ma dernière déception. On va me rétorquer que vous étiez en droit de préparer vos tournois à venir, vos repas de pâques en famille… et qu’il y avait un changement d’heure la nuit précédente…
Je le sais.
Je peux le comprendre.
Mais un groupe (U16, U17, U18) se constitue aussi en dehors des terrains. Il ne se crée pas uniquement en match ou à l’entrainement.
 
Le pénalty non transformé à la 94ème minute ne forme pas mon ultime déception. Je considère qu’il s’agit d’un fait de jeu comme il y en a eu d’autres pendant le match.
Au contraire, la façon de l’obtenir constituerait plutôt un signe d’encouragement.
En effet, à partir de la 85ème minute, quand tout semblait perdu, et après que l’adversaire n’ait pas réussi à tuer le match sur 2 ou 3 occasions franches en contre, nos joueurs ont lancé dans la bataille, tout ce qu’ils avaient, encore, dans les tripes pour arracher l’égalisation.
Nous en avons eu l’opportunité. Le tireur a pris ses responsabilités. Le gardien a détourné la frappe sur sa barre transversale. Le match était terminé.
 
L’aventure en coupe de Normandie U 17 est achevée. Je pense que nous n’avons pas fait le maximum. Et ca me fait….Je suis déçu.
 
 

Commentaires

DROIT À L' IMAGE

http://www.facebook.com/groups/158171797571495/

 Droit à l'image

 Toute personne dont la photo apparait sur ce site bénéficie du droit de retrait de l'image, il suffit de nous envoyer un message en indiquant les références de la photo concernée.Dès réception du message nous enlèverons la (les) photo(s) du site.

 Article 226.1 à 226.8 Code civil